Rivalité et affection entre frères et sœurs

La relation entre frères et sœurs est d’une importance vitale tout au long de leur vie. Par conséquent, l’une des tâches principales des parents est d’éduquer leurs enfants à cet égard. En d’autres termes, les aider à établir une relation fraternelle chaleureuse et positive.

Rivalité et affection entre frères et sœurs

La rivalité et l'affection entre frères et sœurs sont une question de famille qui peut susciter de vives inquiétudes chez les parents. Il ne fait aucun doute que les relations entre frères et sœurs sont extrêmement importantes. Cela est vrai que les frères et sœurs aient une bonne relation ou une relation pauvre.

Une relation fraternelle chaleureuse et positive ne constitue pas simplement un contexte important pour le développement de l’apprentissage. Il représente également l’une des relations les plus spéciales et irremplaçables qu'une personne puisse avoir.

Rivalité et affection entre frères et sœurs durant l'enfance et l'adolescence


Rivalité entre frères et sœurs


La dynamique des relations familiales change inévitablement et inévitablement avec l’arrivée d’un nouveau frère ou d’une sœur. Ces changements ont un effet majeur sur les frères et sœurs plus âgés.

Rivalité et affection entre frères et sœurs

Avec l’arrivée d’un nouveau-né, la perception que les parents ont de leurs frères et sœurs plus âgés peut également changer. Leurs demandes augmentent souvent et, par conséquent, les punitions aussi. Face à cette réalité, les frères et sœurs aînés commencent à éprouver de la jalousie.

Cela peut se manifester par des réactions négatives envers les parents ou par une série de manifestations. Par exemple, refuser de manger, ne pas vouloir aller à l'école, vomir et avoir des problèmes de sommeil.

Cependant, leur comportement envers leur nouveau frère ou leur sœur a tendance à être ambivalent. D'une part, il peut y avoir acceptation (câlins, bisous) et, d'autre part, rejet (agression).

Selon la psychologue pour enfants Talia Velasco, cette attitude ambivalente est le reflet de deux émotions contradictoires. D'un côté, les frères et sœurs plus âgés font l'expérience de la jalousie. Dans le même temps, ils ressentent également un lien affectif fort avec leur petit frère ou leur petite sœur.


Rivalité fraternelle à l'adolescence

Lorsque l'adolescence arrive, les frères et sœurs peuvent également entrer en conflit. Cela est vrai même dans le cas des enfants qui ont vécu une relation affectueuse et pacifique dans leur enfance.

L'une des causes de cette distanciation des frères et sœurs est liée à la recherche d'une autonomie accrue et d'une plus grande intimité dans le contexte familial. Dans le même temps, la dynamique des frères et sœurs peut également changer à la suite d'une différence d'intérêts lorsque le frère ou la sœur aîné atteint l'adolescence.

Dans de nombreux cas, l'adolescent refuse d'interagir ou de jouer avec le plus jeune. Cependant, le jeune frère, dans une tentative d'attirer l'attention de son frère aîné, finira par créer de la contrariété.


Affection entre frères et sœurs

Il est courant que la jalousie et la rivalité naissent pendant l’enfance. Cependant, petit à petit, les frères et sœurs viennent créer une relation privilégiée et exclusive. Cette relation entre frères et sœurs est profondément différente de la relation qu'ils entretiennent avec leurs parents.

De plus, la rivalité à l'adolescence disparaîtra progressivement si les enfants établissent de solides relations affectueuses pendant leur enfance.

Frères et sœurs passent de nombreuses heures par jour et beaucoup de temps ensemble tout au long de leur vie. La relation entre frères et sœurs est probablement l'une des plus durables en matière de relations étroites. Par conséquent, ils partageront de nombreux moments de bonheur et de douleur.

Mary Ainsworth décrit une série d'observations concernant le lien entre frères et sœurs:
  • Les frères et sœurs plus âgés dispensent des soins similaires à ceux d'une mère.
  • Les frères et sœurs s'entraident et se réconfortent en l'absence de leurs parents.
  • Les frères et sœurs servent de base à l'exploration mutuelle.
  • L'inquiétude liée aux séparations brèves diminue en présence d'un frère ou d'une sœur.
  • Lorsqu'une figure d'attachement est perdue, le processus de deuil est plus facile lorsqu'un frère ou une sœur est présent.
  • L’entrée à l’école est plus facile lorsque deux frères et sœurs sont ensemble.


"Les sœurs agissent comme des filets de sécurité dans un monde chaotique simplement en étant là l'une pour l'autre."



–Carol Saline–

Les parents ont-ils une influence sur la rivalité et l'affection entre frères et sœurs?

Dans leur étude sur les relations entre frères et sœurs et leur impact sur le développement des enfants, Nina Howe et Holly Recchia ont démontré l’importance des stratégies de développement employées par les parents et adaptées à l’âge de leurs enfants.

Selon leurs recherches, les stratégies utilisées par les parents pour gérer les conflits entre frères et sœurs leur apprennent à s’entendre avec les autres.

Howe et Recchia distinguent les stratégies constructives des stratégies négatives. Les approches positives impliquent la négociation afin de résoudre les conflits. Les approches destructives utilisent des méthodes telles que la force et l'agression.
Souvent, et involontairement, les parents contribuent à la rivalité entre frères et sœurs. Par exemple, lorsqu'ils font des comparaisons constantes entre leurs enfants.

Rivalité et affection entre frères et sœurs

Cela envoie un message malheureux aux enfants et aux adolescents. Ils perçoivent qu'ils doivent respecter un certain standard pour gagner l’affection de leurs parents plutôt que d’être eux-mêmes. En même temps, l’image de soi des enfants est endommagée. Ils développent des sentiments de ressentiment envers leur frère ou leur sœur qui semble répondre à la norme.


Conclusion

Tout le monde sait que la relation entre frères et sœurs est complexe et que chaque relation est unique. Il y a des frères et sœurs qui apprécient un lien fort et positif, tandis que d'autres ont des relations très brisées.

Il incombe aux parents d’éduquer leurs enfants à l’amour et au soutien mutuel entre frères et sœurs. Ce faisant, ils aident à établir l’une des relations les plus authentiques et les plus merveilleuses qui soient.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires